l’histoire de l’huile d’olive en Tunisie

Historique Oil Olive

Historique oil olive

La culture de l’olivier en Tunisie date du VIIIe siècle av. J.-C, avant même la fondation de Carthage par la reine Didon. Les Phéniciens étaient les pionniers de la culture de l’olivier en Afrique du nord.

En Tunisie, héritière directe de l’antique Carthage, les carthaginois commencèrent à planter l’olivier sur tout leur territoire: dans l’ile de Cyraunis(l’actuelle Kerkena), au Cap-bon, dans le Bysacium et plus particulièrement autour d’Hadrumète (Sousse).

Une véritable culture de l’olivier avait commencé à se répandre suite aux avantages accordés aux paysans qui créaient des olivettes.

Les Romains développèrent davantage la culture de l’olivier en intensifiant l’irrigation sur cette terre à la pluie peu abondante, la technique de l’extraction de l’huile comme en témoignent les fouilles à Sbeïtla et El Jem ainsi que les nombreuses mosaïques romaines découvertes à Sousse.
Les Arabes d’Andalousie s’installèrent en Tunisie profitant des facilités offertes à l’époque pour acquérir des fermes et cultiver l’olivier.

Depuis les Phéniciens et à travers toutes les civilisations qui ont marqué l’histoire de la Tunisie (phénicienne, grecque, carthaginoise, romaine et arabe) l’huile d’olive occupait une large place dans l’économie du pays.



Moulin kalaa Kbira
Le désir des empereurs romains de transformer l’Afrique en une région productrice d’Huile d’olive, apparait dans la promulgation de lois encourageant la création d’oliveraies et accordant des avantages aux paysans qui créaient des olivettes sur des terres incultes ou qui remplaçaient les vielles plantations par des nouvelles.
Au moyen âge, l’olivier couvrait les terres du Sahel.


Presse à vapeur

En somme, le commerce de l’huile d’olive demeura sous toutes les civilisations qui ont marqué l’histoire de la Tunisie une des sources de richesse.

L’huile d’olive était à l’origine de l’opulence des notables et des villes antiques et islamiques en Tunisie.

Pour s’en convaincre, il suffit de lire cette anecdote que nous rapporte l’historien et géographe arabe Ibn Abdelhakem en 647, l’armée arabe ayant battu le Patrice Grégoire à Sufetula (Sbeitla), les habitants de la ville apportèrent des morceaux d’or aux pieds du général vainqueur.

Historique Oil Olive

Celui-ci eut la curiosité de s’enquérir d’où provenait tant de richesse et l’un d’eux se mit à aller d’un côté à l’autre comme s’il cherchait quelque chose. Ayant trouvé une olive, il l’apporta à Abdallah et lui dit « c’est avec cela que nous nous procurons de l’argent ».